Julie Nioche

Nos solitudes

Jeu 17 mars – La Grainerie

Solo pour une danseuse suspendue dans les airs.

Nos solitudes se goûte comme un paysage sensoriel composé d’un corps suspendu dans les airs grâce à un ensemble de filins et de poids, qu’enveloppe la musique jouée en direct par le guitariste Alexandre Meyer. Échappant au sol et à la gravité, à leurs contraintes mais aussi à leurs ressources, la danseuse se déploie, se hisse, se tend, se recroqueville, avec les seuls moyens que lui offrent son énergie musculaire et l’amplitude de ses articulations, toute à l’écoute des réactions, plus ou moins prévisibles, des contrepoids autour d’elle. Dans le mouvement balancé de la machinerie aérienne, sa danse, méditative, songeuse, est faite d’envols et de marches empêchées, d’ascensions fulgurantes et de chutes vertigineuses, que les spectateur·rice·s ressentent, telles les sensations éprouvées dans les rêves, imaginaires et si réelles.

En partenariat avec La Place de la Danse.

 

 

Distribution

Conception, chorégraphie Julie Nioche

Interprétation Lisa Miramond

Musique et interprétation Alexandre Meyer

Scénographie Virginie Mira

Machinerie aérienne Haut+Court

Création lumière Gilles Gentner

Costumes Anna Rizza

Régie Lumière Iannis Japiot

Régie générale Max Potiron

Collaboration technique Christian Le Moulinier et Gaétan Lebret

Regard extérieur Barbara Manzetti

Crédit photo Agathe Poupeney

Mentions obligatoires

Production
A.I.M.E. Association d’Individus en Mouvements Engagés

Coproduction
2020 : La Place de la danse – CDCN Toulouse, La Maison des Métallos, Les Hivernales – CDCN Avignon
2010 : Le Vivat – scène conventionnée danse et théâtre d’Armentières, Le Manège – Scène nationale de Reims

Avec le soutien de
Bateau Feu – Scène nationale de Dunkerque (accueil en résidence), La maison Hermès.

Avec l’aide à la production d’ARCADI

Remerciements à la Ganterie Saint-Junien