Etape de création de la cie Embrouillamini

Embrouillamini

Du simple au double

Une armada de vibrations et de multiplications. Jusqu’à du trop trop trop / Étape de création

Elles ont chacune une tête, deux bras et deux jambes et pourtant, elles ne semblent parfois n’avoir qu’un corps pour deux ! Marthe et Elda jouent leur accord imparfait dans leur absurde réalité. Elles se laissent deviner à travers un langage et une gestuelle pleins de tics et de tocs ; on se taquine, s’imite, se coince, se confond, s’entremêle, fusionne et se perd à nouveau.
C’est dans le rapport à l’autre qu’on prend forme.

L’embrouillamini mené à son paroxysme en devient cohérent : “un gros bordel organisé”. Ainsi  va la vie.

Le binôme crée une mixité des genres et des esthétiques : il use des différentes cultures et techniques qui le constitue – la danse hip-hop, la danse contemporaine et le cirque – pour parler d’individualité, d’influences et d’inconscient au sein du duo.

Teaser – Du simple au double (La petite forme) – EMBROUILLAMINI from Embrouillamini compagnie on Vimeo.

Distribution

Danseuses / Chorégraphes Elda Haksever et Marthe Mosser
Regard dramaturgique Cécilia Coquillat
Regard extérieur Morgane Nagir
Création musicale Julien Vautier aka. Dr.Chill et Martin Palmero

Mentions obligatoires

Ésacto’Lido – à travers l’accompagnement “Formalisation de projet” / Toulouse, Hip Hop Arts – L Danse / Toulouse, L’Espace Catastrophe / Bruxelles (Belgique), La Brique Rouge / Toulouse, L’Espace Bonnefoy / Toulouse, Centre international des arts en mouvements / Aix en Provence, Château de Monthelon / Montréal (France), Maison des confluences / Nantes, Studio Dyptik / Saint-Etienne, La Grainerie – Fabrique des arts du cirque et de l’itinérance – Pôle européen de Production / Balma – Toulouse Métropole