COLLECTIF PORTÉS DE FEMMES

PROJET.PDF

Femmes singulières, direction commune et trajectoires personnelles

Ces femmes donnent à voir un univers paradoxal, multiculturel, éclectique, aux esthétiques bigarrées, incarnées par la déclinaison de techniques acrobatiques et le mélange de styles théâtraux. Elles jouent à un jeu festif, explosif, ludique bien que risqué, dangereux même. Le risque poétique d’être vues, regardées, critiquées, décevantes ou dérangeantes. Elles le prennent car il leur paraît indispensable de livrer leurs corps et leurs espoirs, tel un cri de liberté, un manifeste. Un engagement politique. Une posture éthique.

L’expérience d’une entente spontanée et immédiatement complice, amène le groupe à explorer ses prouesses acrobatiques en même temps qu’elle lui donne l’impulsion de réfléchir sur les antinomies de la vie : les héritages culturels, les rivalités et les incompréhensions des genres, les intersections entre les sphères privées et publiques, leurs rapports aux confidences, à la solitude, à la solidarité, à la douleur et à la joie de l’enfantement, de la résistance, de l’amour et de l’abandon, du plaisir dans l’épuisement… Leur langage est fait de sensations, de peaux, de muscles qui se tordent, se tendent, de mains qui courent pour rattraper un élan de survie et d”exigences. La contradiction est leur force.

 // La presse en parle  //

Projet.PDF, un élan de liberté salvateur.
D’entrée, la liberté de ton de ces artistes aussi bien issues du cirque que du théâtre ou de la danse explose au grand jour. Quand il s’agit de parler de grossesse, d’hormones qui bouillonnent ou de joies et douleurs de l’enfantement, elles n’y vont pas par quatre chemins et lâchent la bride à des corps qui exultent, se contorsionnent et s’envoient en l’air. Ce jeu festif donne lieu à des scènes où l’énergie débridée des acrobates gagne la salle…”  Le télégramme, 8 février 2018 Lire l’article

Lundi 9 à 14h30 : Séance scolaire, ouverte au public sous réserve de places disponibles

l’Entreprise est mécène de ce spectacle.

Distribution

Avec : Boute Laurence, Dahlmann Philine, Do Val Renata, Froidevaux Coline, Gilbert Clémence, Gorisse Mathilde, Hays Cali, Hergas Marion, Kolly Charlotte, Lascoumes Claire, Le Quemener Flora, Matéo Priscilla, Roma Alice, Ruiz Claire, Serre Anahlou, Van Gelder Elske

Mise en scène : Baes Virginie

Musique : Aquaron Fanny

Costumes : Bourigault Noémie

Technique : Cozic Maïwenn

Equipe Administrative : Lemaire Amandine et Caron Magali

Crédit photo : Ian Grandjean

Mentions obligatoires

Coproduction : CIRCa, Pôle National Cirque, Auch Gers Occitanie / Le Carré Magique Lannion Trégor, Pôle National des arts du Cirque en Bretagne / Agora, Centre culturel PNC Boulazac Aquitaine / EPCC Théâtre de Bourg-en-Bresse (Ain), scène conventionnée « Marionnettes et cirque » par la DRAC Rhône-Alpes / Pôle Régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau et festival Le Mans fait son Cirque) / Transversales, Scène conventionnée pour les arts du cirque Verdun / La Verrerie d’Alès, Pôle National Cirque Languedoc Roussillon / Espace Athic, Relais Culturel d’Obernai / Transversales, Scène conventionnée cirque Verdun / Réseau CIEL, Cirque en Lorraine

Aide à la résidence, soutien : Le Cheptel Aleikoum (St Agil) / ARCHAOS (Marseille) / Graine De Cirque (Strasbourg)

Accueil en résidence : La Grainerie, Fabrique des arts du Cirque et de l’itinérance (Balma – Toulouse Métropole) / La Gare à Coulisse (Eurre) / Le Château de Monthelon

“Projet.PDF” (Titre provisoire) est soutenu par : DRAC Occitanie / Pyrénées-Méditerranée – dans le cadre de l’aide au projet action culturelle et de l’aide au projet spectacle vivant arts du cirque / Conseil Régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée – dans le cadre de l’aide à la création / Direction générale de la création artistique (DGCA) – dans le cadre de l’aide à la création / L’ADAMI – dans le cadre de l’aide à la création et à la diffusion

“Projet.PDF” (Titre provisoire) bénéficie du dispositif Compagnonnage du projet de coopération transfrontalière De Mar a Mar, dans le cadre du POCTEFA.

Avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon dans le cadre du projet De Mar a Mar – Pyrénées de cirque, cofinancé par l’État – CGET – FNADT Massif des Pyrénées au titre de la Convention interrégionale du Massif des Pyrénées 2015-2020 et par l’Union européenne (Feder) dans le cadre du Poctefa 2014-2020.