MONSIEUR LE DIRECTEUR

JE PARLE À MES OBJETS LORSQU’ILS SONT TRISTES*

Théâtre-cirque et animisme

Un homme est en compagnie d’un mannequin de vitrine féminin. Il se comporte avec cette partenaire inerte et passive comme si elle était vivante. Elle est objet de ses désirs et se révèle une puissante boîte de résonance pour l’affect de cet homme agité. L’intimité qu’il partage avec elle s’avère tour à tour absurde, humoristique, poétique, pathétique, touchante et dérangeante. Mais pourquoi donc lui accorde-t-il autant d’attention ? Quelle est la finalité de cette relation ?

Articulé autour de textes, de performances de cirque aérien et de chansons, ce spectacle conjugue risque, engagement physique, lyrisme et dérision pour aborder les thèmes de la « femme-objet », de la violence masculine et des mécanismes pervers de domination des hommes sur les femmes.

* titre du spectacle extrait d’Autoportrait d’Édouard Levé (P.O.L Éditeur, 2005).

DISTRIBUTION

De et avec : Christophe Bouffartigue (textes, musiques, corde lisse, guitare, clavier & chant)
Regard extérieur : Hugues Delforge
Constructeurs : Manon Dublanc & Franck Breuil
Costumière : Peggy Wisser
Créateur & Régisseur lumière : Gautier Gravelle
Technicien son : Christophe Calastreng

MENTIONS OBLIGATOIRES

Production : Les Thérèses
Soutiens avec résidence : Cirk Eole (Montigny Les Metz), Espace périphérique (Mairie de Paris – Parc de La Villette), Le PALC PNC Grand Est en préfiguration
Accueils en résidence : la Grainerie, La gare à coulisses, Cave coopérative Baro d’Evel, Ax Animation