Meca~gram

Faits divers - Chroniques de l’effroi

Du glissement de la bienveillance à la barbarie, ou la transformation du genre humain.

Relayé à la catégorie populaire, le fait divers reste néanmoins une source d’inspiration pour la littérature, le théâtre, le cinéma… Pour sa dernière création, la compagnie Meca~gram se frotte à ce genre si particulier du fait divers. Entre le théâtre documentaire et le grand théâtre de la vie, c’est sous forme de chroniques relatant les faits divers les plus marquants du XXe siècle que Faits divers chroniques de l’effroi propose un voyage dans l’histoire du genre humain entre horreur et distraction. Sommes-nous capables du pire ? A cette question, Daniel Zagury, expert-psychiatre, répond que nous préférons nous accrocher à l’idée qu’il nous serait impossible de perpétrer un crime que cela dépasse notre entendement, et nous rappelle que pourtant, la plupart des criminels sont des êtres humains qui ne naissent pas barbares, mais qu’ils le sont devenus ; une personne par son acte monstrueux tue l’humanité et l’humanité par un processus complexe engendre ses propres montres.
Faits divers chroniques de l’effroi parle de personnes banales, des gens comme nous, qui sont passés de l’autre côté, au passage à l’acte avec des histoires tragiques, choquantes, déroutantes, néanmoins émouvantes.

DISTRIBUTION

Comédien : Thierry Jozé
Conception, réalisation, mise en scène : Didier Préaudat
Administration : Lila Poujade, Béatrice Noël