COLLECTIF KO.COM

QUAND ON SE RETROUVE ENTRE NOUS, CHACUN REPREND SA PLACE

Transgresser les frontières

Tirée de l’ouvrage L’immigration ou les paradoxes de l’altérité d’Abdelmalek Sayad, cette création porte le témoignage de l’expérience d’un travailleur immigré dans les foyers d’accueil et la façon dont ces espaces sans âme sont légiférés selon des règles liées à la « qualité–condition » de ces citoyens provisoires. À l’origine de cette création, il y a Chacun sa place, un projet d’action culturelle mené au CIERES de Marseille par la chorégraphe

Manon Avram auprès de jeunes réfugiés originaires de différents pays en guerre. Ce qui inspirera ce spectacle où le corps et le mouvement questionnent la place de l’individu au contact du groupe. Avec une envie: celle d’élargir les questions liées à l’immigration en transgressant les frontières établies et de comprendre comment après avoir vécu  les chocs, les expulsions, l’exil, la guerre il perdure toujours la volonté de construire, d’aimer et de rêver.

DISTRIBUTION

Chorégraphe : Manon Avram
Avec : Fanny Avram, Lionel Bègue, El Hadi Guidoum, Bertrand Lombard, Gilbert Traina & Mélanie Vénino
Musique : Jérome Lapierre
Lumière : Julien Soulatre
Conception marionnettes : Michael Cros & Nathalie Guichon
Conception sonorisation : Loic Lambert
Régie générale : Manuel Buttner & Julien Soulatre

MENTIONS OBLIGATOIRES

Production : Collectif KO.com
Co-productions/Partenaires : KLAP – Maison pour la Danse, le CDCN les Hivernales, le Ballet National de Marseille, le Pole Art de la Scène, la Grainerie – Fabrique des arts du cirque & de l’itinérance, le CIERES, ZINC – la Friche la Belle de Mai, la Cie la Zouze (pour leur accueil à Dans les Parages), La Méta-Carpe (pour leur soutien à la conception des marionnettes). La DRAC PACA, Le Conseil Général des Bouches du Rhône service SDPH, la Ville de Marseille – DAC -Direction du Handicap & Droit des femmes, la SPEDIDAM.