Cirk'oblique

L'inaccusée

Conférence circassienne – interrogation sur la justice

Né d’une carte blanche sur le thème “Y a-t-il un progrès en matière de justice”, ce spectacle propose une double approche, l’une intellectuelle, l’autre sensible, pour interroger la justice actuelle.

Ensemble, Marie Mercadal, danseuse et trapéziste, et Eric Lowen, philosophe, offrent au spectateur un dialogue et deux langages, celui du corps et celui de la pensée. Entre le juste et l’injuste, l’Institution et l’Histoire, l’analyse et les métaphores des corps, il s’agit de créer un mouvement fécond entre l’émotion et la réflexion, le spectaculaire et la conférence. Au-delà du cirque et de la danse, Marie Mercadal convoque également les textes de ceux qui écrivent avec grâce (dans) le chaos.

Marie Mercadal, co-fondatrice de Cirk’oblique, développe une approche singulière du trapèze, liant prouesse circassienne et travail d’écriture verticale, dansée et textuelle, pour questionner l’actualité, le social, le poétique et l’intime.
Eric Lowen, directeur de cours à l’Université Populaire de Philosophie de Toulouse, travaille sur les questions du temps long des sociétés, ainsi que sur l’histoire des révolutions (politiques) et la conquête des libertés.

Distribution

De : Marie Mercadal

Avec : Marie Mercadal et Eric Lowen

Technicienne – créatrice visuelle et sonore : Morgane Leseur

Librement inspirée à partir des textes de : Saphia Azzedine, Lamia EL Saad, Salah Stécié, La charte du Mendé

Création : Compagnie Cirk’oblique

Crédit photo : Romain Figorito